Raspberry Pi utilisé dans les œuvres d’art de projection pour proclamer que Black Lives Matter

L’artiste Kareem Rahma est une Égypto-américaine qui s’est installée à Brooklyn. Le meurtre récent de George Floyd l’a incité à agir pour créer une pièce de déclaration qui serait réalisée en se projetant sur le côté de la Musée de la ville de Mill dans le Minnesota, Minneapolis. La projection comprend les visages de Floyd et de nombreux autres qui ont été perdus en raison de violences policières.

Le projet, intitulé «La révolution sera télévisée», a été développé avec les collaborateurs Khalil Anderson, Hayley Pappas et Smiley Stevens et n’a pris que deux jours à mettre en place. Le musée, qui a déclaré n’avoir rien à voir avec la projection, n’a pas encore demandé aux artistes de la retirer, et il est laissé en hommage à ceux qui ont perdu la vie.

La projection est contrôlée par un ordinateur Raspberry Pi, avec des images et des vidéos stockées sur une clé USB, affichées sur un projecteur d’auditorium et un générateur d’énergie, le tout installé à 400 pieds en arrière de la surface cible. L’équipement et le savoir-faire technique ont été fournis par David Dellanave, propriétaire d’une salle de sport à Minneapolis.

Vous pouvez en savoir plus et voir quelques citations des personnes impliquées dans le journal Sahan.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer