Configuration d’un point d’accès sans fil – Méthode NAT (Internet via une interface sans fil)

Dans ce didacticiel, nous vous montrerons comment configurer votre Raspberry Pi comme point d’accès WiFi et comment NAT le point d’accès à votre connexion Internet sans fil. Si vous cherchez à connecter votre point d’accès à Internet via une connexion Internet filaire, consultez ce tutoriel ici.

Nous vous recommandons d’exécuter ce didacticiel avec une connexion Ethernet filaire pour vous assurer de conserver une connexion Internet pour l’installation des packages requis.

Ce didacticiel utilisera notre dongle WiFi à gain élevé et à très longue portée comme point d’accès, et utilisera le WiFi intégré sur le Raspberry Pi 3B + pour se connecter à Internet. Si vous avez un Pi plus ancien, qui n’a pas de WiFi intégré, vous pouvez simplement utiliser deux dongles WiFi USB.

Commençons par nous assurer que notre installation Raspbian est entièrement à jour

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

Ensuite, nous pouvons installer le logiciel requis pour ce tutoriel, hostapd et dnsmasq

sudo apt-get install dnsmasq hostapd

Nous pouvons maintenant vérifier pour voir les noms de nos interfaces WiFi, car nous en aurons besoin plus tard.

ifconfig

Vous devriez voir une liste des interfaces réseau, y compris les interfaces WiFi. Ils seront probablement appelés wlan0 et wlan1

blankblank

La première chose à faire est de configurer notre connexion Internet WiFi. Pour ce faire, nous devons connaître le SSID et le mot de passe.

Modifiez le fichier wpa_supplicant.conf:

sudo nano /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

et ajoutez l’extrait suivant, en remplaçant les détails par les vôtres:

network={
    ssid="YOUR_NETWORK_SSID"
    psk="WIFI_PASSWORD"
}

blankblank

Nous pouvons maintenant configurer notre point d’accès. La première chose à faire est de donner à l’AP une adresse IP statique.

Modifiez le fichier dhcpcd.conf:

sudo nano /etc/dhcpcd.conf

et ajoutez ce qui suit:

interface wlan1
    static ip_address=192.168.10.1/24
    nohook wpa_supplicant

blankblank

Ensuite, nous devons configurer dnsmasq pour fournir l’adresse IP correcte aux connexions via l’AP.

Modifiez le fichier dnsmasq.conf:

sudo nano /etc/dnsmasq.conf

et ajoutez ce qui suit:

interface=wlan1
    dhcp-range=192.168.10.2,192.168.10.50,255.255.255.0,24h
server=8.8.8.8
listen-address=127.0.0.1
listen-address=192.168.10.1

blankblank

Nous devons maintenant configurer les paramètres du point d’accès.

Modifiez le fichier hostapd.conf:

sudo nano /etc/hostapd/hostapd.conf

et ajoutez ce qui suit:

interface=wlan1 
driver=nl80211
ssid=RPi_AP
hw_mode=g
channel=7
wmm_enabled=0
macaddr_acl=0
auth_algs=1
ignore_broadcast_ssid=0
wpa=2
wpa_passphrase=SecurePassword
wpa_key_mgmt=WPA-PSK
wpa_pairwise=TKIP
rsn_pairwise=CCMP

Modifiez les lignes suivantes selon vos besoins:

ssid = – Il s’agit du nom du réseau que vous voyez lorsque vous recherchez des réseaux WiFi

wpa_passphrase = – Il s’agit du mot de passe requis pour se connecter au réseau WiFi (veuillez noter que les guillemets ne doivent PAS être utilisés autour du mot de passe et doivent comporter plus de 8 caractères, mais moins de 64)

blankblank

Une fois que vous avez ajouté cette configuration, nous devons dire à hostapd de l’utiliser par défaut. Pour ce faire, nous devons modifier le fichier par défaut de hostapd:

sudo nano /etc/default/hostapd

Mettez à jour la ligne #DAEMON_CONF pour:

DAEMON_CONF="/etc/hostapd/hostapd.conf"

Notez que le # a été supprimé!

blankblank

La dernière étape consiste à configurer hostapd pour qu’il démarre au démarrage:

sudo systemctl unmask hostapd
sudo systemctl enable hostapd

blankblank

Une fois la configuration AP effectuée, les dernières étapes consistent à autoriser le trafic à passer entre les deux interfaces WiFi.

Tout d’abord, assurez-vous que le transfert ip ipv4 est activé.

Modifiez le fichier sysctl.conf:

sudo nano /etc/sysctl.conf

Trouvez la ligne qui se lit:

# net.ipv4.ip_forward=1

Et déconseillez-le, en supprimant le symbole #

net.ipv4.ip_forward=1

blankblank

Maintenant, nous pouvons ajouter une règle iptable:

sudo iptables -t nat -A POSTROUTING -o wlan0 -j MASQUERADE

Enregistrez les règles dans un fichier afin que nous puissions charger automatiquement la règle au démarrage:

sudo sh -c "iptables-save > /etc/iptables.ipv4.nat"

Pour charger le fichier au démarrage, modifiez le fichier rc.local:

sudo nano /etc/rc.local

juste avant:

exit 0

ajouter:

iptables-restore < /etc/iptables.ipv4.nat

blankblank

C'est tout! Redémarrez votre Raspberry Pi et vous devriez maintenant pouvoir voir un réseau sans fil appelé RPi_AP. Connectez-vous et vous devriez avoir accès à Internet (en supposant que le Pi est connecté à votre réseau WiFi principal)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer