Utilitaire de configuration Raspbian et nouvelles options de démarrage

Utilitaire de configuration Raspbian et nouvelles options de démarrage

L’un des changements les plus importants dans la nouvelle version de Raspbian est que, par défaut, il charge automatiquement l’environnement de bureau. Il y a de bonnes raisons à cela, mais cela pourrait ne pas convenir à tous les utilisateurs. Heureusement, les développeurs nous ont donné quelque chose en retour qui en fait un changement bienvenu pour moi.

L’outil de configuration du logiciel Raspberry Pi (alias raspi-config) a été mis à jour et une nouvelle version graphique a été ajoutée au bureau. Dans ces deux utilitaires, il existe un nouvel ensemble d’options de démarrage. Ces options vous permettent non seulement de choisir de démarrer sur le bureau ou sur la ligne de commande, mais également si vous souhaitez activer la connexion automatique.

Utilitaire Raspi-config en ligne de commande

L’utilitaire raspi-config est disponible depuis la ligne de commande comme précédemment en exécutant :

sudo raspi-config

Il vous permettra de définir les options de démarrage suivantes :

  • Console de texte de la console, obligeant l’utilisateur à se connecter
  • Console de connexion automatique à la console Texte, automatiquement connecté en tant qu’utilisateur ‘pi’
  • Desktop Desktop GUI, exigeant que l’utilisateur se connecte
  • Desktop Autologin Desktop GUI, automatiquement connecté en tant qu’utilisateur ‘pi’

Le premier écran a maintenant “3 options de démarrage”.

options de démarrage rasp-config

Les options de démarrage vous offrent quatre options au choix :

options de démarrage rasp-config

Après avoir sélectionné une option et cliqué sur , il vous sera demandé si vous souhaitez redémarrer :

options de démarrage rasp-config
Utilitaire de configuration Raspberry Pi sur le bureau

Sur le bureau, vous pouvez accéder au nouvel utilitaire de configuration graphique en utilisant le menu « Préférences » > « Configuration Raspberry Pi » :

Raccourci de configuration du Raspberry Pi

L’utilitaire a quatre onglets. Le premier onglet vous permet de choisir comment le système démarre et si la connexion automatique est activée :

Onglet 1 de configuration du Raspberry Pi

Le deuxième onglet permet d’activer les interfaces spécialisées du Pi :

Onglet 2 de configuration du Raspberry Pi

Le troisième onglet permet de modifier les paramètres d’overclocking et de peaufiner l’allocation de mémoire GPU :

Onglet de configuration Raspberry Pi 3

Le quatrième onglet vous permet d’ajuster la localisation, le fuseau horaire et le mappage du clavier :

Onglet 4 de configuration du Raspberry Pi

Ainsi, bien que le démarrage sur le bureau ne soit pas la préférence de tout le monde, les mises à jour de l’utilitaire facilitent au moins la reconfiguration. La possibilité d’activer la connexion automatique sera également une fonctionnalité utile pour ceux qui ne souhaitent pas la configurer manuellement.

La connexion via SSH nécessite toujours une connexion comme auparavant.